Une pierre pour un vœu

Comme il a été question dans cet article en parlant du vœu de début d’année, nos souhaits sont-ils encore réalistes ? Émettre celui-ci, souhaiter le voir se réaliser et le voir se réaliser demande un engagement sincère pour ce qui est désiré. Pour y parvenir, on a besoin d’une stratégie bien appropriée devant rendre la concrétisation du vœu possible.

Le vœu et l’aveu 

Ce sont deux armes catalytiques pour l’anéantissement de l’illusion dans la conquête de la réussite. Le fait d’exprimer un vœu avec exactitude en étant confiant sur sa réalisation et savoir identifier les zones d’ombres de la personnalité d’un individu sont un art catalytique pour une réussite parfaite. Le vœu doit être le but et l’aveu, l’objectif pour et dans la conquête de la réussite. Comment donc comprendre l’illusion du mental ?

L’illusion se traduit par le fait de considérer les apparences des réalités. En réalité, ceci n’est qu’une conception de la pensée. La pensée est une activité du mental (idée, imagination, opinion), qui est la quintessence de l’éducation reçue. Son exercice s’oriente sur les connaissances acquises qui en quelque sorte, font une imagerie à base de laquelle l’homme détermine sa réalité sur les faits. C’est ce qui détermine l’illusion sur la vraie nature des faits. C’est cette illusion qui engendre les formes de croyance qui emmènent l’Homme à avoir une certaine appréhension sur la Vie et à en donner un sens. Cette appréhension lui fait concevoir des concepts sur la réalité des faits qu’il considère comme des réalités universelles.

Anéantir l’illusion pour une réussite parfaite

L’anéantissement de l’illusion n’est possible que quand l’Homme commence à se connaître. Quand on décide de développer son potentiel spirituel à travers lequel on arrive à développer la capacité de discernement : pouvoir discerner le vrai du faux. Pouvoir discerner. Faire paraître l’illusion du mental sur l’objectif à réussir nécessite une ouverture d’esprit permettant de cultiver le discernement.

Avoir un esprit ouvert dynamise le discernement. L’esprit ouvert élargit le potentiel du savoir, cela permet en même temps d’élargir son champ de réceptivité. Quand on est disposé pour l’écoute, on exerce beaucoup plus avec discernement. Ce qui offre une meilleure finalité dans son vœu. Ceci dit, établir ses choix sur la pratique du discernement clarifie les prises de décisions. L’engagement pris sur ce qui doit être fait s’applique avec des raisons pertinentes. Ici, il y a un but que l’on a à atteindre avec les objectifs bien déterminés. Il y a un visionnaire et une vision. Il y a un individu et il y a la société.

Mais réussir correspond-il à mener un combat ? réalité ou illusion? La réussite est un domaine qui fait couler beaucoup d’encres, un paradigme qui préoccupe l’esprit humain au niveau mondial. Oui, ça se discute, on en parle toujours et ceci sans fin. Il est toujours en actualité. De diverses questions sont posées : C’est quoi la réussite, quelle stratégie utilisée pour pouvoir réussir, comment appréhender la réussite ? Etc.
La vie est un combat. C’est exactement là où se trouve le paradigme. Quand on confirme que vivre est un combat, il est sous entendu de croire que pour arriver à n’importe quelle réalisation, il faut mener un combat. En les faits qui le confirme, il est évident de penser que “réussir” égal combattre. Que faire pour arriver à éradiquer ce paradigme ? Il faut être réaliste, entreprenant et visionnaire.

Please follow and like us:

Soleil Levant

Thérapeute, guide spirituel, auteur, conférencière

Soleil Levant has 16 posts and counting. See all posts by Soleil Levant

Alice Marlyse Ntock Zuber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *