Image mbock nwee prise conscience

La prise conscience dans la réussite hors combat. L’humanité va de mal en pire. J’ai personnellement été victime du poids des manœuvres des actes posés quand on vit sans l’éveil de conscience. Je peux, à ce titre témoigner d’avoir vu le bout du tunnel comme ça se dit en langage courant. L’état de détresse dans lequel je me suis trouvée suite à des multiples difficultés relationnelles que je traversais en cette période me conduisit à réviser la façon avec laquelle je jugeais le monde. Ce qui m’a permis à ramener l’image que j’avais de la Vie à la compréhension. Après cette prise de conscience, j’ai retrouvé une santé parfaite car pendant une bonne période, ma santé fut très critique. Aucune intervention médicale a été à la hauteur de me faire traverser cette épreuve avec succès, car les maux que mon organisme affichaient étaient plus ou moins pathologiques. À partir du moment où j’ai pris l’initiative de réviser le regard que j’affichais auprès des événements de la Vie, la manière dont je jugeais tout ce qui m’arrivait, tout a changé.

Je dois par ailleurs témoigner que cela me permit de bénéficier un état parfait du bien-être tant physique que social. Si cela s’est produit avec moi, pourquoi pas avec une autre personne ? Car, il n’est pas question d’une croyance, mais plutôt des faits d’une expérimentation. C’est une science en pleine conscience ; quand le soleil brille, ses rayons sont au bénéfice de tous sans exception. Je pense que ceci se laisse vérifier. Aussi longtemps qu’on navigue dans l’ignorance, il est difficile de s’imprégner les bienfaits que nous offre la Vie. le fait que tu sois entrain de lire cet article, prouve qu’en toi il se passe quelque chose qui pousse ta curiosité de connaître mieux ou mieux encore que tu te trouve dans la recherche du bien-être, synonyme de la santé. peut-être c’est une porte de sortie pour une prise de conscience sur les bienfaits de l’éveil. Une seule lecture, un seul message, une seule parole peut changer toute une vie.

C’est pourquoi j’ai opté d’écrire et de partager mon expérience.

Il est question pour l’être-humain d’apprendre à se connaître, connaître le but de sa vie, la raison d’être. Comprendre que c’est “être” qui est en réalité le facteur fondamental de vivre. Nous savons bien que la plupart des humains croient que, “être” est le fait de naître et avoir sa présence au milieu du mouvement de la vie. Et pourtant il suffit de présenter cette croyance avec un simple exemple des faits en exemple d’une présence dans un milieu où, bien qu’étant physiquement présent, si on ne se sent pas impliqué en même temps utile dans et pour ce qui fait sujet de ce groupement à l’instant présent, on s’ennuie, se détache de tout et de tous bien qu’étant confortablement assis. C’est-à-dire malgré sa présence physique, on est absent par le fait de ne pas se sentir impliqué.

Afin de pouvoir transmettre ce que j’ai reçu, l’honorable moyen accessible au bien-être. Il est question que l’être-humain apprenne à se connaître, connaître le but de sa vie, la raison d’être. Comprendre que c’est “être” qui est en réalité le facteur fondamental de vivre. Nous savons bien que la plupart des humains croient que, “être” est le fait de naître et avoir sa présence au milieu du mouvement de la vie. Et pourtant il suffit de présenter cette croyance avec un simple exemple des faits en exemple d’une présence dans un milieu où, bien qu’étant physiquement présent, si on ne se sent pas impliqué en même temps utile dans et pour ce qui fait sujet de ce groupement à l’instant présent, on s’ennuie, se détache de tout et de tous bien qu’étant confortablement assis. C’est-à-dire malgré sa présence physique, on est absent par le fait de ne pas se sentir impliqué.

Que veut dire être ?

Le manque d’attention dans la compréhension de ce que veut dire “être” dans le statut de l’Homme, est selon moi au centre des troubles en ce qui concerne le bien-être de l’Homme sur terre. En effet, je pense que pour réussir sa vie dans son sens propre, il faut d’abord vouloir trouver une place dans le territoire de la Vie (c’est à dire être en parfaite harmonie avec la Vie). C’est ce qui se définit dans le plan de faire preuve de la “volonté”. Ensuite pouvoir l’appréhender, faire vraiment partie de la Vie. Ce qui est défini par le “pouvoir être un soi divin”(c’est à dire être maître de ses choix et faits). Quand un Homme réussit à faire manifester la volonté dans son être en tant que facteur de la liberté et non de complainte, et qu’il réussit à polariser l’incohérence entre sa pensée et son instinct, à s’identifier dans ce qu’il sent et ressent sans aucune influence externe, alors il peut dire “Je Suis”. C’est ça “être”, le moment où l’Homme fait à l’image de Dieu apparaît. Extrait du livre Vieux Baba en entretien avec le destin.

L’étude de soi dans une observation bien appropriée de l’individu conduit l’Homme à une élévation objective lui donnant toute sorte de possibilités pour conquérir la Vie. Par contre, cela est bien rare par le simple fait que l’Homme ne s’intéresse pas à lui. Il est si préoccupé de l’extérieur et s’identifie par rapport à ces influences qu’à la fin il croit être sans l’être vraiment. Cette attitude ne donne aucune issue à la réussite digne de sa réalité. c’est pour cette raison que même ceux qui croient réussir, s’appuyant sur le plan matériels, finissent par se trouver dans un état très critique de santé. En résumé réussir est être dans un bien-être dans tous les plans.

Please follow and like us:

Soleil Levant

Thérapeute, guide spirituel, auteur, conférencière

Soleil Levant has 16 posts and counting. See all posts by Soleil Levant

Alice Marlyse Ntock Zuber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *